Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 octobre 2017 1 23 /10 /octobre /2017 10:59
Jean-Paul Larroque

      Il y avait ce dimanche 22 octobre, une journée Souvenir, en hommage à Jean-Paul Larroque, cyclotouriste Albigeois, trop tôt disparu en haut du Port d’Aula.

Nous n’étions que deux, au départ de Salvagnac, pour rejoindre l’Isle-sur-Tarn lieu de la Concentration. Le Ciel déroulait de gros nuages noirs, tandis que quelques rayons de soleil, peinaient à atteindre le sol. Cette atmosphère donnait une lumière particulière aux paysages des coteaux du Tarn. À St Sulpice la Pointe nous sommes aux bords du Tarn. Par une petite route nous longeons la rivière, discrète derrière les feuillages. À Coufouleux, malgré les rayons de soleil, la pluie, fine et persistance fait son apparition. Ce n’est qu’après Loupiac, que nous retrouvons le soleil. Après avoir traversé le Tarn à nouveau nous voilà à L’Isle sur Tarn. Tandis que nous filons vers le point de rendez-vous, un peloton coloré aux visages connus, nous invite à le suivre. Le lieu de rendez-vous est déplacé pour cause de météo incertaine.

Au départ de Salvagnac

Dans un local quelque peu bruyant, nous retrouvons des amis cyclotouristes. Pour certain c’est notre seule rencontre de l’année, d’où l’importance d’être là. Discussions, échanges, la rencontre est amicale. Vient ensuite le mot de Bienvenue d’Éric l’organisateur, et de Steve, le nouveau Président du Codep du Tarn. Le verre de l’amitié se poursuit par le pique-nique tiré du sac, soit dans la salle, soit à l’extérieur avec quelques timides gouttes de pluie.

Au milieu des labours

Il est l’heure de reprendre la route, bises et poignées de mains, terminent cette amicale rencontre. Nous repartons par les coteaux, le soleil nous accompagne malgré un vent pas très chaud.

Les coteaux du Tarn ensoleillés

Nous reconnaissons quelques lieux de la Randonnée du Gaillac Primeur, visités il y a quelques années déjà. Entre labours et vignes colorées, nous rejoignons Salvagnac, sans encombre au terme d’une randonnée très agréable de soixante kilomètres.

Partager cet article
Repost0

commentaires