Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 novembre 2014 1 24 /11 /novembre /2014 11:15

Soulom, 12 juillet, 14h. Michel et moi nous élançons dans la vallée du gave de Cauterets. Le temps est idéal, quelques nuages, juste ce qu’il faut pour égayer le ciel. La première rampe surprend et puis c’est plus facile jusqu’à Cauterets, station thermale. Peu de monde pour un long week-end. Les cascades se succèdent. La route s’élève à un bon pourcentage puis s’accentue encore dans une enfilade de lacets très serrés, dont le revêtement est refait à neuf, avant la zone touristique du Pont d’Espagne. Il faut encore grimper, accompagné du bruit du torrent et de quelques rares véhicules. Notre ascension est ponctuée de quelques haltes. C’est le premier contact avec les Pyrénées cette année. Enfin le parking ; pas encore complet, mais pas mal de véhicules qui sont mieux ici que sur notre route. Un grand bâtiment barre la vallée ; c’est le départ d’une télécabine vers le Lac de Gaube. Ici démarre le Parc Naturel des Pyrénées et s’arrête notre montée à vélo. Pointage BPF à l’accueil, quelques instants pour scruter les cimes environnantes. Notre grimpée aura durée trois heures, dix-neuf kilomètres et 950m de dénivelé. Nous sommes à 1456m d’altitude. Le retour sera plus facile jusqu’à notre hébergement, sur le gave, l’hôtel du Pont, au rapport qualité prix imbattable et avec en prime l’amabilité du propriétaire.

Pont d'Espagne - Gave de Cauterets (65)
Pont d'Espagne - Gave de Cauterets (65)Pont d'Espagne - Gave de Cauterets (65)
Pont d'Espagne - Gave de Cauterets (65)Pont d'Espagne - Gave de Cauterets (65)
Pont d'Espagne - Gave de Cauterets (65)Pont d'Espagne - Gave de Cauterets (65)

Pont d'Espagne - Gave de Cauterets (65)

           Le 13 juillet. Nous avons évité la circulation et la fraicheur matinale depuis Luz St Sauveur en partant de Gèdre. Il fait soleil. La montée vers Gavarnie commence, pas très difficile. Le soleil inonde les Cimes. Notre progression est bonne. Notre-Dame des neiges veille sur notre arrivée à Gavarnie. Le pointage se fera au retour ; nous obliquons à droite et, dès la sortie du village, la route s’élève sévère. Première halte pour contempler le cirque. Après trois quart d’heure d’effort, les Espécières, la station de ski est traversée non sans avoir marqué un nouvel arrêt, en admiration devant la beauté des paysages. L’ascension est encore longue avant le parking du Col de Tentes 2215m. Nombreux sont les troupeaux dans les pâtures. Arrivée au parking du col des Tentes dans un cadre somptueux. Après le parking plus de véhicules ; une bande étroite de bitume nous laisse rouler, tandis que de nombreux randonneurs se lancent vers la Brèche de Roland. Huit cent mètres plus loin, fin du bitume, de gros rochers barrent le passage. Un mince espace s’ouvre vers un sentier au milieu de la caillasse et des blocs dévalés de la montagne. Un couple à VTC nous accompagne. Les randonneurs ne semblent pas surpris de notre présence ici. A peine une demi-heure plus tard une large entaille dans la montagne marque la frontière avec l’Espagne ; nous sommes au port de Boucharo 2273m. La vue de l’autre côté est magnifique tout comme la vue sur le col de Tentes et la vallée des Tourettes. De nombreux animaux sont dispersés dans les rochers. Après la pause pique-nique c’est le retour, par le même chemin. Halte au col, pour aller vers le Lac au pied du Pic St André à travers les pâturages. Puis ce sera la descente du retour ; avec quelques regrets de ne pouvoir profiter plus longtemps de la vue grandiose. Peu avant Especières, c’est une marmotte qui traverse devant ma roue, me causant une belle frayeur. Elle s’arrête à peine, un peu plus loin, comme contempler l’effet de sa farce. Retour à Gavarnie ; la foule à envahie la vallée qui mène au cirque. Nous nous engageons jusqu’à la limite du cyclable. C’est magnifique ! Le cirque est encore maculé des dernières chutes de neige. Tampon BPF au retour puis descente vers Gèdre où nous fêtons notre grimpée.

Gavarnie, Col de Tentes, Port de Boucharo (65)
Gavarnie, Col de Tentes, Port de Boucharo (65)
Gavarnie, Col de Tentes, Port de Boucharo (65)
Gavarnie, Col de Tentes, Port de Boucharo (65)
Gavarnie, Col de Tentes, Port de Boucharo (65)
Gavarnie, Col de Tentes, Port de Boucharo (65)
Gavarnie, Col de Tentes, Port de Boucharo (65)
Gavarnie, Col de Tentes, Port de Boucharo (65)
Gavarnie, Col de Tentes, Port de Boucharo (65)
Gavarnie, Col de Tentes, Port de Boucharo (65)
Gavarnie, Col de Tentes, Port de Boucharo (65)
Gavarnie, Col de Tentes, Port de Boucharo (65)
Gavarnie, Col de Tentes, Port de Boucharo (65)
Gavarnie, Col de Tentes, Port de Boucharo (65)

Gavarnie, Col de Tentes, Port de Boucharo (65)

         Troisième jour. 14 juillet. Le temps est incertain ; afin de ne pas trop retarder pour notre retour vers le Lot, nous décidons une approche vers Hautacam. Artalens sera notre point de départ. Une bruine envahit le paysage, le brouillard masquera bientôt la route. Pas besoin d’y voir pour se rendre compte que la pente est forte. Tout à gauche, le poncho se mouille autant dedans que dehors. Les panneaux nous indiquent la progression, ce n’est pas du rapide ; mais ça avance. Le brouillard se dissipe et les premiers rayons de soleil apparaissent. La vallée est sous la ouate. Bientôt, Hautacam, son parking, ses télésièges et ses premiers camping car, sans doute en attente de la venue du Tour dans quatre jours. Content d’être là, mais ce n’est pas fini pour nous. Après la traversée du parking la pente repart pour deux kilomètres puis de nouveaux, un parking, un télésiège, un observatoire et de magnifiques vaches gasconnes. Nous sommes au Col de Tramassel 1616m. « Passez sous les câbles des télécabines » avait dit l’aubergiste. Nous rejoignons, sous le soleil la piste qui mène vers le Col de Moulata. Une courte grimpée de forte pente, nous emmène sur une crête rocheuse. Quelques mètres, en contrebas, sur la droite la Courade de Macausau. Nous remontons la piste empruntée par quelques randonneurs. Après un bon kilomètre, la piste dévale vers le col de Moulata. Là quelques véhicules ont avancé des randonneurs qui partent plus loin à pied, vers les lacs. Nous prolongeons cet instant. La vue est imprenable vers le sud comme vers le nord. Seuls quelques nuages au dessus d’Isaby nous empêchent de voir le Pic du Midi. Nous n’avons plus envie de repartir. Photos, regards fixe sur ces belles Pyrénées, rhododendrons, troupeaux épars, larges échancrures dans le bleue du le ciel ; l’heure avance, il faut partir ! Une courte montée vers le Pic Moulata nous conduit sur la piste empierrée. La descente se fera silencieuse ; ponctuée de quelques arrêts photos ; Artalens est déjà là.

 

Hautacam, Col de Tramassel, Col de Moulata (65)
Hautacam, Col de Tramassel, Col de Moulata (65)Hautacam, Col de Tramassel, Col de Moulata (65)Hautacam, Col de Tramassel, Col de Moulata (65)
Hautacam, Col de Tramassel, Col de Moulata (65)Hautacam, Col de Tramassel, Col de Moulata (65)Hautacam, Col de Tramassel, Col de Moulata (65)
Hautacam, Col de Tramassel, Col de Moulata (65)Hautacam, Col de Tramassel, Col de Moulata (65)Hautacam, Col de Tramassel, Col de Moulata (65)

Hautacam, Col de Tramassel, Col de Moulata (65)

          Ce fut un week-end délicieux pour trois grimpées magnifiques, exigeantes mais pas trop, pour peu que le temps ne soit pas notre adversaire. Merci à Michel, compagnon idéal et ami cyclotouriste s’il en est. Cette escapade est une invite traditionnelle de nos week-end du 14 juillet et chaque fois la magie opère, cette fois, la montagne en plus.

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2014 3 05 /11 /novembre /2014 12:07

Le Blog du Codep : http://codepffct.over-blog.com/

Le site du Codep : http://lot.ffct.org/

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2014 6 01 /11 /novembre /2014 09:32

La vidéo des CRF au Port d'Aula depuis le Blog de Pilou en cliquant sur le lien suivant :

https://www.youtube.com/watch?v=sauEBypU7Q8&list=UUSSMn8xJ3OKWAIAR1uwPgaQ&index=2

Prochainement les photos

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2014 6 25 /10 /octobre /2014 17:56

 

 

Baigné par un soleil printanier, Maxou, fut l’espace du troisième dimanche d'octobre, la capitale départementale du cyclotourisme. Prés de soixante-dix cyclotouristes et marcheurs se sont retrouvé pour inaugurer « La Stèle Eugène Nègre » érigée dans le village en honneur au précurseur et fondateur du cyclotourisme dans le Lot.

 DSC03122

Marqué par la présence des dirigeants de la Ligue des Pyrénées, Georges Golses Président régional, de Roland Mangin, Président du Club Cyclotouriste Cadurcien, et de Monsieur Aimé Sabot, maire de Maxou, cet évènement fut précédé d’une randonnée touristique à vélo et d’une marche pédestre.

 DSC03092

Les clubs de Cahors, Gourdon, Salviac, Luzech, Gramat, Linac, Bagnac, Souillac Rando-Cyclo et Montauban étaient représentés

 

Après les traditionnels discours inaugural, et l’historique de la vie cyclotouriste d’Eugène Nègre, le verre de l’amitié fut offert aux participants à  la salle des fêtes de Maxou, suivi d’un repas amical.

 DSC03134

 

Les organisateurs, les amis cyclotouristes d’Eugène Nègre, tiennent à remercier toutes les personnes qui de près ou de loin ont permis de concrétiser ce projet, en particulier la commune de Maxou et son conseil municipal.

 

 

http://crf46.over-blog.com/2014/10/maxou-2014.html

http://crf46.over-blog.com/2014/10/maxou-2014.html

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2014 2 14 /10 /octobre /2014 09:00

 

 

DSC03000Ils étaient treize, au départ de Gigouzac, pour rejoindre Luzech, lieu du rassemblement départemental de clôture cyclotouriste de la saison 2014. Parti en pente douce dans la vallée du Vert, la pente vers l’oppidum de Luzech  réchauffa les cœurs et les mollets. Seule la chapelle de l’Isle sut réconforter nos cyclotouristes, avant la rencontre à la salle de la Grave. Verre de l’amitié, et paëlla embarqués, la vallée du Lot fut notre route jusqu’à Espère. Calamane, Boissières et le Mas de Camp furent nos points de passage avant de rejoindre, la terrasse de « Régine » à Gigouzac. Le soleil inespéré, baigna de sa tiédeur automnale cette fin de journée, où cyclotourisme et amitié firent encore une fois très bon ménage

 

Clic sur le lien pour voir les photos

 

Cloture-Luzech-2014 Cloture-Luzech-2014

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2014 2 14 /10 /octobre /2014 08:59
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne
Belle randonnée d'automne

Belle randonnée d'automne

Partager cet article
Repost0
27 août 2014 3 27 /08 /août /2014 16:01

DSC02450

Françis

Ils étaient une douzaine au départ de Labastide-Murat ce 24 août. Les petits villages du Lot traversés, sont au nom de Beaumat, St Germain du Bel-Air, Concorès, Degagnac….. Déjà la fraîcheur du matin s’estompe. Le soleil gagne en intensité et les manches longues gagnent les sacoches. Des nouveaux sont bien présents, Jean et Françis en particulier. Ce dernier connaît bien les petites routes du coin. C’est donc naturellement que le groupe prend la direction de la vallée de l’Ourajou cher à notre ami René du club de Salviac. La route est facile, la vallée verdoyante et la troupe joyeuse. Sauf que notre ami Françis, se rappelle de son ami Jean-Claude habitant Gindou. Nuance sur le circuit, une bonne côte nous emmène à Gindou, où Françis en panne de mémoire nous fait faire toutes les bosses du coin, au milieu d’un village qui fête son cinéma, au milieu des chapiteaux, des cinéphiles, des vedettes et des réalisateurs. Comme un bon vieux film, Françis déroule la bande de cyclos dans les rues du village. Mais où donc habite Jean-Claude ? Comment demander à des gens qui ne sont même pas d’ici ? Un vrai film comique jusqu’au moment où enfin un habitant du village lui indique la direction du Mas de Peyre, à trois pas des affiches grand format vantant la gloire des frères Dardenne. Jean-Claude affairé aux bons soins de ses ânes, nous accueille avec surprise et enthousiasme.

DSC02456

Au mas de Peyre

Depuis le temps qu'il nous disait de passer le voir.  Voilà Françis, Jean-Claude, et la bande de CRF revisitant le temps passé autour d’une bonne bouteille de rosé. Bientôt midi passé, il faut repartir. L’Ourajou sera notre compagne jusqu’au pied du village de Thédirac. C’est Catus qui nous accueille pour le pique-nique habituel. Fort de cette matinée bien passée, avec en prime la rencontrer avec Bob l’intrépide, le déjeuner se passe bien. Retour maintenant vers Gigouzac où une halte est prévue « chez Régine ». En route de nouveaux CRF viennent à notre rencontre. Marie-Agnès et Michel grossissent le groupe. Halte à Gigouzac,

DSC02461

Chez Régine

Régine a les petits yeux fatigués des veillées festives du village. Revigorés, nous voilà repartis pour Lamote-Cassel qui fait craindre une belle bosse à nos amis venus à notre rencontre.  Il n’en est rien affirme, Michel, chef de file improvisé qui s’enfile dans la seule rue étroite du village indiquant le chemin à prendre. Mal lui en a pris, dès la dernière maison laissé de côté la route qui oblique à gauche, prend des airs de pente à dix pour cent. Personne ne dit mot, lorsque Michel invite à la contemplation, la vitrine départementale du vingt et unième siècle où s’entassent pêle-mêle une multitude d’objet hétéroclites. La vitrine tient bon mais le placage décoratif quitte le monument…. Que restera-t-il de ce témoignage qui n’a pas encore vécu une génération….

 

Par la route fréquentée sur cinq cent mètres, nous voilà dans les derniers kilomètres de cette ballade. L’arrivée est dignement fêtée avec le clafouti de Martine, et la bonne bière de Michel. On tarde à se quitter tellement on est bien, puis on finit par se promettre de recommencer à la première occasion. Ainsi va la vie, comme au cinéma !!!  

Partager cet article
Repost0
27 août 2014 3 27 /08 /août /2014 15:59
Album - Labastide 08-2014
Album - Labastide 08-2014
Album - Labastide 08-2014

Album - Labastide 08-2014

Partager cet article
Repost0
6 juin 2014 5 06 /06 /juin /2014 08:38

 

DSC00627

 

Bob, l'intrépide des CRF à encore frappé. Après quelques périgrénations dans les brevets de longue distance, notamment le brevet de 300 km de Cahors, le revoilà dans une sortie lotoise, à Gourdon précisémment, en compagnie de ses amis CRF. Bob était bien au départ, mais il est venu à vélo de sa vallée du Lot. Parti bien avant le chant du coq, il s'en est retourné au son de l'angélus ! 

Avec sa verve et son patois gévaudanais, il nous conte sa journée, émaillée de belles bosses et d'un accueil chaleureux chez Josette et Jean-Claude.


Le mélange des langues devrait vous permettre de tout comprendre !

Les photos de la journée   :::   Gourdon-2014 Gourdon-2014


 

"Bonjorn a tot lo mond,

Une belle journée Crf ! 
Un soleil pas trop chaud, un parcours dans la campagne sur de toutes petites routes, bordées par une grande variété par d'abres tel que : de garrics, de castanhas, de bès, de faus, de noguièrs, de pibols, de fraisses , e meteis un Fraïsse de Besièrs amb " un polit bilhon" , le casse-crôute rillettes, amb lo vin de Caurs , les variantes Crf  , avec une première  ascencion en guise d'échauffement à Pairinhac, et le final sur Gourdon, longue et bien pentue, où lo Fraïsse avec ses trémas, a fait dans le zig et le zag quelques mètres de plus, que tout le monde ! Ensuite par  un bon azimut millimétré de l'arpenteur del Truc de l'Òme , nous sommes tombés pile-poil sur l'arrivée !
Nous restait à  affronter le point fort de la journée de la rando, avec la sévère montée à la Vergnole...en voiture " per lou despartina" chas la  Jauseta e lo Joan Claudi .
Après 3h d'un solide  ravitaillemment, j'ai pu reprendre la route, sans crainte de tomber en hypo...Mais miladiou que mes jambes étaient lourdes dans la petite montée sur Gourdon !
Je suis arrivé à Duravel au moment où sonnait l'angélus ; pris une bonne douche, et l'apéro avec une cousine e ma femna... Abans de torna prene mon despartina del vespre ! 

Adieu-siatz e al còp que ven.

lo Bòb. 
Ajuston : per la traduccieu anatz sobre lo siti " panOccitan.org " ."
Partager cet article
Repost0
6 juin 2014 5 06 /06 /juin /2014 08:24
Album - Gourdon-2014
Album - Gourdon-2014
Album - Gourdon-2014
Album - Gourdon-2014
Album - Gourdon-2014
Album - Gourdon-2014
Album - Gourdon-2014
Album - Gourdon-2014
Album - Gourdon-2014
Album - Gourdon-2014
Album - Gourdon-2014
Album - Gourdon-2014
Album - Gourdon-2014
Album - Gourdon-2014
Album - Gourdon-2014
Partager cet article
Repost0