Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 septembre 2016 6 10 /09 /septembre /2016 11:45
Repost 0
5 septembre 2016 1 05 /09 /septembre /2016 10:17
Autour du Puy Mary

Randonnée du 4 Septembre - Velzic - Salers

Ils étaient dix-sept, Cyclos-Randonneurs du Quercy, Cyclos-Randonneurs Flâneurs ou bien sympathisants Françis et Serge F., Jean, Rolande et Guy, Geneviève et Jean-Luc, Anthony, Marie-Agnès et Michel, Régis et Martine, Michel et Viviane, Guy et Suzanne, Michel L. Départ sous le soleil à Velzic (15). Le thermomètre indique déjà 16°, il est 9h.

À Lascelle, nous récupérons Jean, puis le groupe longe la Jordanne jusqu’à Mandailles. Pour la plupart c’est un ravitaillement qui s’impose avant l’ascension du Pas de Peyrol par le Col du Redondet. Chacun son rythme, nous profitons des puys et monts environnant pour arriver vers midi à la terrasse du Pas de Peyrol. Satisfaction pour les six féminines du groupe, qui agrémentent leur arrivée d’un large sourire, au contraire de quelques britanniques arrivant depuis Dienne, plutôt fourbues.

Le temps est superbe, les panoramas grandioses. Nous reprenons la terrible pente descendante vers le Col de Néronne. Les 15% feront chauffer les jantes, n’est-ce pas Suzanne ? La vue sur le Cirque du Falgoux est magnifique. Au Col se sera la pause déjeuner, agrémentée de la pression ou café selon les habitudes.

Le balcon de Récusset ne nous permettra pas de voir les marmottes cantaliennes. Ce sera néanmoins un moment agréable pour rejoindre Salers. La visite du village sera appréciée avant la plongée dans la vallée de Fontanges.

Pause studieuse pour la visite monolithe de Fontanges, avant de rejoindre le Col de St Georges. Les plus courageux, ou inconscients, ils étaient six, rejoindre le Puy Basset par la forêt de Jalinoux. Si la route est ombragée, la température agréable, les pentes, elles sont bien sévères, atteignant parfois les quatorze ou quinze pour cent. La récompense est Puy Basset avec de beaux panoramas et en prime un retour en descente sur le Col St Georges.

La dernière ascension vers le Col de Legal sera éprouvante mais tous termineront ensemble. Le meilleur de la journée étant pour la fin, les cols du Bruel et de la Croix de Cheules, seront passés en descente au milieu des pâturages où paissent, paisibles les troupeaux de vaches Salers. À Houade c’est un concert de clarines qui salue notre passage.

De retour à Velzic, sur la place de l’Église, la buvette des CRF, fonctionne à plein régime pour prolonger encore cette belle journée au grand air du Cantal ; il est dix-huit heures !

Bravo et merci à tous et à toutes.

Pilou

Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Autour du Puy Mary
Repost 0
29 août 2016 1 29 /08 /août /2016 12:45
Sortie au Pas de Peyrol (15)

Une prochaine sortie réservée aux Cyclos-Randonneurs du Quercy, et aux Cyclos Randonneurs Flâneurs aura lieu au départ de Velzic.

Le circuit passera par le Col du Pas de Peyrol (1588m), le Col de Néronne (1241m), Salers, Fontange, le Col de St Georges (952m) , le Col de Legal (1231m), le Col de Bruel 1020m), et le col de la Croix de Cheules (907m).

L’itinéraire sera de 80km pour 1565m de dénivelé. Une variante au départ de Fontanges sera proposée pour rejoindre le Col St Georges, par la forêt de Jalinoux et le Puy Basset, même distance, 100m de plus en dénivelé.

Pique-nique embarqué et prévisible entre le Col de Néronne et Salers.

La date est fixée au dimanche 4 septembre (sauf météo défavorable), départ à 9 h à Velzic.

Sortie au Pas de Peyrol (15)
Repost 0
29 août 2016 1 29 /08 /août /2016 10:22
Au Pays de l’Homme !

Randonnée du 28 Août - Vallée de la Vézère

Douze Cyclos Randonneurs du Quercy sont au départ de Salignac. Françis et Serge F., Thierry et Françis, Jean, Pierre, Serge L, Michel et Viviane, Guy et Suzanne, Michel L.

Une petite pluie s’invite au départ de Salignac (24). Cela n’enlève rien au charme de cette route qui nous emmène vers Archignac. La grisaille n’altère pas la belle couleur des pierres de la région. Les prairies ici, comme chez nous, sont encore brulées. La plongée vers la Chironde, en revanche nous indique bien que nous sommes en Périgord. Coly puis Condat sur Vézère sont atteint sans encombre. La pluie à cessé laissant place à un soleil voilé mais bien agréable. Dès maintenant nous longeons la rivière des hommes de cro-magnon. La Vézère est une verte vallée où les châteaux se succèdent, Fleurie et ses daims, La Petite Filolie, Barellerie, Sauveboeuf, puis d’autres encore après Montignac, Losse, Belcans, Clérans, Petit Marsac…

C’est à St Léon sur Vézère, que se fait notre étape méridienne. Quelques touristes encore, sur l’eau et dans les villages rappellent que nous sommes à la fin du mois d’Août. L’ambiance du groupe est plaisante, la table est bonne, les voix sont fortes et peuvent troubler quelque peu la tranquillité du lieu !

Entre les belles demeures et châteaux, sont dans cette vallée, disséminé les lieux de vie, et autre abris de nos lointains ancêtres. Lascaux, Cassel Merle, le Conquil, La Roque St Christophe, La Madeleine, et autres Font de Gaume, les Eyzies, etc… Avaient-ils autant de visiteurs ? On peut en douter.

Nous quittons la tranquille Vallée de la Vézère pour celle de la Beune qui nous accueille entre le Château de Laumel et celui de Commarque. L’étang de Tamniés retrouve son calme d’avant l’été. Les kilomètres qui s’accumulent ne semblent pas peser dans les jambes des cyclotouristes émerveillés de tant de choses à voir, des routes paisibles et autres galéjades qui fusent du peloton ! La côte de St Géniès donne soif et les fontaines sont rares. C’est sans doute pourquoi la dernière difficulté de la journée est avalée bon train. Les deux Serge nous offrent une dernière facétie à l’entrée de Salignac pour attester de leur bonne forme physique. La buvette des CRF, fonctionne à plein régime sur les marches de la poste du village, pour prolonger encore cette belle journée de cyclotourisme et d’amitié !

Pilou

Au Pays de l’Homme !
Au Pays de l’Homme !
Au Pays de l’Homme !
Au Pays de l’Homme !
Au Pays de l’Homme !
Au Pays de l’Homme !
Au Pays de l’Homme !
Au Pays de l’Homme !
Au Pays de l’Homme !
Au Pays de l’Homme !
Au Pays de l’Homme !
Au Pays de l’Homme !
Au Pays de l’Homme !
Au Pays de l’Homme !
Au Pays de l’Homme !
Au Pays de l’Homme !
Au Pays de l’Homme !
Au Pays de l’Homme !
Au Pays de l’Homme !
Au Pays de l’Homme !
Au Pays de l’Homme !
Au Pays de l’Homme !
Au Pays de l’Homme !
Au Pays de l’Homme !
Au Pays de l’Homme !
Au Pays de l’Homme !
Au Pays de l’Homme !
Au Pays de l’Homme !
Au Pays de l’Homme !
Au Pays de l’Homme !
Au Pays de l’Homme !
Au Pays de l’Homme !
Au Pays de l’Homme !
Au Pays de l’Homme !
Au Pays de l’Homme !
Au Pays de l’Homme !
Au Pays de l’Homme !
Au Pays de l’Homme !
Au Pays de l’Homme !
Au Pays de l’Homme !
Repost 0
22 août 2016 1 22 /08 /août /2016 18:03
Causses et Diège en Aveyron

Randonnée du 21 Août

Onze Cyclos Randonneurs du Quercy sont au départ de Figeac. Françis et Serge F., Guy et Rolande, Régis et Martine, Michel et Viviane, Guy et Suzanne, Michel L.

Fraicheur pour ce dimanche matin, sur les bords du Célé. Figeac s’éveille dans le brouillard. Quelques vététistes sont au rendez-vous, au même endroit. Échanges en commun et départs différents pour nos deux groupes. Accueil convivial avec le café de nos amis Rolande et Guy.

Dès la montée vers Faycelles, nous réchauffons nos muscles. Descente rapide vers Larroque-Toirac et son château avant la traversée du Lot. Ambeyrac en Aveyron nous accueille avant la montée tranquille vers Montsalès qui débute en longeant le ruisseau de Flaucou qui prend sa source au pied de Montsalès. Halte au « Saut Éternel » avant le départ vers Villeneuve. Notre ami Françis à décider d’une pause dès la sortie du village. Chaine cassée ! C’est Serge notre mécanicien préféré qui s’y colle. Cela nous vaudra quelques prunes, le diable avait choisi son endroit. Villeneuve est animé par son marché dominical, tandis que nous sommes animés par la première dégustation de la journée. La température comme la route à bien monté. La route qui nous mène à Drulhes nous laissera apercevoir la flèche de la basilique de St-Igest. Drulhes est en effervescence, après Elmer Foot Beat c’est la brocante. Pas le même genre, mais beaucoup de monde sur la place du village. Pique-nique au bord du stade encore marqué des évènements de la veille.

Sur la route de Peyrusse-le-Roc, les panoramas sont agréables. Notre passage est marqué par le Col de Laumel. La vallée du Taulzou est profonde et il faudra un bon effort pour rejoindre Peyrusse. Le village mérite une visite. Serge visitera même les tours de défense du château.

Par la verdoyante et fraiche vallée de la Diège, nous rejoignons la vallée du Lot à St Julien d’Empare. À Lamadeleine, direction le Mas du Noyer et sa pente agréable dominant les rives du Lot. Martine apprécie moins bien, la chaleur à raison de ses motivations. Courageuse elle arrivera avec le groupe, qui fait halte à Faycelles.

Il ne nous reste plus qu’à nous laisser glisser jusqu’à la patrie de Champollion. Le traditionnel pot de l’amitié clôt cette belle randonnée, tandis que Rolande choisit le vélo pour rentrer au Bourg.

Pilou

Causses et Diège en Aveyron
Causses et Diège en Aveyron
Causses et Diège en Aveyron
Causses et Diège en Aveyron
Causses et Diège en Aveyron
Causses et Diège en Aveyron
Causses et Diège en Aveyron
Causses et Diège en Aveyron
Causses et Diège en Aveyron
Causses et Diège en Aveyron
Causses et Diège en Aveyron
Causses et Diège en Aveyron
Causses et Diège en Aveyron
Causses et Diège en Aveyron
Causses et Diège en Aveyron
Causses et Diège en Aveyron
Causses et Diège en Aveyron
Causses et Diège en Aveyron
Causses et Diège en Aveyron
Causses et Diège en Aveyron
Causses et Diège en Aveyron
Causses et Diège en Aveyron
Causses et Diège en Aveyron
Causses et Diège en Aveyron
Causses et Diège en Aveyron
Causses et Diège en Aveyron
Causses et Diège en Aveyron
Causses et Diège en Aveyron
Causses et Diège en Aveyron
Causses et Diège en Aveyron
Causses et Diège en Aveyron
Causses et Diège en Aveyron
Causses et Diège en Aveyron
Causses et Diège en Aveyron
Causses et Diège en Aveyron
Repost 0
17 août 2016 3 17 /08 /août /2016 16:17
La Xaintrie noire et la vallée de la Dordogne

Randonnée du 14 Août

Dix Cyclos Randonneurs du Quercy sont au départ de Bretenoux. Françis et Serge F., Jean et Thierry, Michel et Viviane, Guy et Suzanne, Serge et Michel L. C’est la reprise pour quelques-uns, après une pause estivale. Pour d’autres ce sera la continuité d’une belle saison.

Ce dimanche particulièrement ensoleillé, joindra les Gorges de la Cère à celles de la Maronne via la Xaintrie noire de Mercoeur et de la Chapelle Saint-Géraud. La Xaintrie blanche, elle s’étend de la Maronne, à la haute vallée de la Dordogne par le plateau de St Privat. Après Gagnac-sur-Cère, par le ruisseau d’Orgue et de Roquecourbine la route serpente sous les frais ombrages. La pente douce et facile au départ, demande un peu plus d’efforts lorsque, à la sortie des futaies apparaissent les premiers sapins d’Auvergne. La Xaintrie révèle alors ses paysages, de pâturages en vertes prairies sur ce plateau à près de six cent mètres d’altitude. Du côté de la Chapelle St Géraud la vue porte des Monédières jusqu’aux Monts du Cantal. La route ondule ensuite sur le plateau avant de plonger rapidement vers les gorges de la Maronne, juste en dessous du village de Sexcles. La route venant d’Aurillac, nous amène rapidement et sans effort à Argentat, ancien port des Gabarriers. En bordant la Dordogne nous rejoignons le barrage du Sablier dit aussi d’Argentat. De la passerelle la vaste étendue d’eau est dominée par le château du Gibanet. La suite est beaucoup plus facile : halte pression au bar-glacier des trois rivières. Tandis que les canoës défilent sur l’eau, les touristes arpentent les quais et les rues de la petite ville de Corrèze.

C’est vers Monceaux, que notre joyeuse troupe profitent de la halte pique-nique pour se restaurer. Au pont de Monceaux, pause-café au bistrot de pays où l’accueil est fort sympathique.

L’après-midi sera chaude (36°c) pour le retour par Brivezac et Beaulieu, mais la route plate ne demandera que peu d’effort. Arrivée à Bretenoux, la pause fraîcheur est bien appréciée par tous les participants qui s’attardent afin de faire durer cette belle sortie.

Pilou

La Xaintrie noire et la vallée de la Dordogne
La Xaintrie noire et la vallée de la Dordogne
La Xaintrie noire et la vallée de la Dordogne
La Xaintrie noire et la vallée de la Dordogne
La Xaintrie noire et la vallée de la Dordogne
La Xaintrie noire et la vallée de la Dordogne
La Xaintrie noire et la vallée de la Dordogne
La Xaintrie noire et la vallée de la Dordogne
La Xaintrie noire et la vallée de la Dordogne
La Xaintrie noire et la vallée de la Dordogne
La Xaintrie noire et la vallée de la Dordogne
La Xaintrie noire et la vallée de la Dordogne
La Xaintrie noire et la vallée de la Dordogne
La Xaintrie noire et la vallée de la Dordogne
La Xaintrie noire et la vallée de la Dordogne
La Xaintrie noire et la vallée de la Dordogne
La Xaintrie noire et la vallée de la Dordogne
La Xaintrie noire et la vallée de la Dordogne
La Xaintrie noire et la vallée de la Dordogne
La Xaintrie noire et la vallée de la Dordogne
La Xaintrie noire et la vallée de la Dordogne
La Xaintrie noire et la vallée de la Dordogne
Repost 0
9 août 2016 2 09 /08 /août /2016 16:27
Martel – Lissac, le Causse Corrézien

Randonnée du 26 juin

Le temps est frais ce matin de fin juin. Les Cyclos Randonneurs sont sept au départ plus trois qui nous rejoindrons plus tard sur le parcours. Passé la vallée de la Doue, nous voici à l’Hôpital St Jean. La petite place à l’entrée du village est animée ce matin. Une joyeuse équipe s’affaire à la préparation de la fabrication de l’huile de noix. Après moult explications bien amicales, le peloton reprend la route. C’est au travers du Causse Corrézien que nous atteignons le hameau de Belveyre, animé lui aussi par la foire aux Chevaux. Après une escapade au milieu de la foule …et des chevaux, nous reprenons notre route vers la vallée de la Couze. Le château de Chartrier est peu visible ; en revanche celui de Lissac est bien en vu dans la pente; cela nous laisse du temps pour l’admirer. La fin de matinée approche et un détour vers Larche, nous permettra de satisfaire à la traditionnelle pression ! C’est dans la ville, près de la zone de loisir, que nous prendrons notre pique-nique. La pluie des derniers jours à laisser le sol bien humide.

Après notre pause méridienne, le groupe reprend de petites routes vers Chavagnac. Ce n’est qu’après une belle montée, que nous savourons une pause en admirant la Tour du XIV éme siècle. Il faut repartir et c’est peu de temps après que nos amis Martine, Régis et Roger nous rejoignent. À Nadaillac, la visite du village s’impose. Petites ruelles, maisons de pierres sèches aux toitures de lauzes ou d’ardoises, passages pavés….le caractère du passé est intact. Plus loin c’est Gignac qui nous attend au pied de l’Arbre des trois provinces, Limousin, Aquitaine, et Occitanie….La photo fige cet instant.

La route sera encore belle par Sireyjol, Lacisque et Cuzance avant l’arrivée à Martel par le bucolique chemin des Gautries et sa vue particulière sur la ville aux Sept Tours..

Pilou

Martel – Lissac, le Causse Corrézien
Martel – Lissac, le Causse Corrézien
Martel – Lissac, le Causse Corrézien
Martel – Lissac, le Causse Corrézien
Martel – Lissac, le Causse Corrézien
Martel – Lissac, le Causse Corrézien
Martel – Lissac, le Causse Corrézien
Martel – Lissac, le Causse Corrézien
Martel – Lissac, le Causse Corrézien
Martel – Lissac, le Causse Corrézien
Martel – Lissac, le Causse Corrézien
Martel – Lissac, le Causse Corrézien
Martel – Lissac, le Causse Corrézien
Martel – Lissac, le Causse Corrézien
Martel – Lissac, le Causse Corrézien
Martel – Lissac, le Causse Corrézien
Martel – Lissac, le Causse Corrézien
Martel – Lissac, le Causse Corrézien
Martel – Lissac, le Causse Corrézien
Martel – Lissac, le Causse Corrézien
Martel – Lissac, le Causse Corrézien
Martel – Lissac, le Causse Corrézien
Martel – Lissac, le Causse Corrézien
Martel – Lissac, le Causse Corrézien
Martel – Lissac, le Causse Corrézien
Martel – Lissac, le Causse Corrézien
Repost 0
7 août 2016 7 07 /08 /août /2016 17:08
Le Ségala du Bourg (46) à Parlan (15)

Randonnée du 12 juin

Le ciel est gris ce matin-là au départ du Bourg, près de Lacapelle-Marival. Ils sont peu nombreux à avoir répondu à l’invitation de Guy et Rolande. Marie-Louis, Michel L, Pierre B., Viviane et Michel. C’est donc un petit peloton de sept Cyclos-Randonneurs qui s’élancent vers le Mont St Bressou, c’est dire si nous seront vite réchauffé. Malgré un ciel chargé, la météo se montre clémente. Cardaillac puis Ste Colombre nous verrons passer avant la Remise puis La Vitarelle. À partir de Latronquière nous sommes sur les hauteurs du département du Lot. À Labastide du Haut-Mont (751m) le point culminant est atteint et la vue s’étend jusqu’aux Monts du Cantal. Peu après Guy hésite à prendre la petite route qui mène à Parlan, craignant sans doute quelques difficultés, lors des traversées des « biales »* (oc) des ruisseaux du Sagardal et d’Algoux, convergent tous deux vers le Château de Bessonies.

À Parlan c’est l’heure du déjeuner. Lors de la traditionnelle pression de midi, nous demandons poliment au café de la place si nous pouvons pique-niquer sur sa terrasse. Autorisation acceptée avec gentillesse, l’équipe du restaurant étant occupée à de joyeuses agapes privées. Bien installé, nous profitons de cet instant sous de timides éclaircies. Il faut bien repartir. A travers pâturages et forêts nous rejoignons Naucase et les ruines de son château, puis St Hilaire et Lauresses. Il aura fallu traverser la « biale »* du Bourgnou, petit ruisseau qui marque la limite du Lot et du Cantal. Quelques montées bien sentis, par Mazargil et les Tillets nous ramène vers La Vitarelle. Le peloton est toujours groupé pour aborder la dernière partie du parcours. C’est aussi la plus facile. À la Remise ce sont les derniers panoramas, avant la plongée vers Lacapelle-Marival et son château fortifiée.

Le retour vers Le Bourg n’est qu’une formalité. Une bonne averse, après notre arrivée n’éteindra pas les braises du barbecue. Agapes et grillades termineront cette journée sur la terrasse de nos hôtes sympathiques que nous aurons peine à quitter.

Une belle randonnée de 90 km et 1325m de dénivelé.

Pilou

*Biale ou béale, terme régional pour désigner une pente ou un ravin profond, le plus souvent traversé par un ruisseau.

Le Ségala du Bourg (46) à Parlan (15)
Le Ségala du Bourg (46) à Parlan (15)
Le Ségala du Bourg (46) à Parlan (15)
Le Ségala du Bourg (46) à Parlan (15)
Le Ségala du Bourg (46) à Parlan (15)
Le Ségala du Bourg (46) à Parlan (15)
Le Ségala du Bourg (46) à Parlan (15)
Le Ségala du Bourg (46) à Parlan (15)
Le Ségala du Bourg (46) à Parlan (15)
Le Ségala du Bourg (46) à Parlan (15)
Le Ségala du Bourg (46) à Parlan (15)
Le Ségala du Bourg (46) à Parlan (15)
Le Ségala du Bourg (46) à Parlan (15)
Le Ségala du Bourg (46) à Parlan (15)
Repost 0
26 juillet 2016 2 26 /07 /juillet /2016 16:27
PINSAC -  LE MONT  SAINT-JOSEPH  (Lot)

Randonnée du dimanche 4 juin 2016

Pour cette randonnée nous ne serons que cinq participants, Viviane et Michel, Serge F, Francis et moi-même Pierre M. Nous partons de chez moi à Pinsac. Après café et gâteaux nous démarrons à 9 h en direction de Rocamadour via Belcastel et Lacave, autant dire que cela commence par de belles grimpettes histoire de nous mettre en jambes. Au pied du château de Belcastel nous rencontrons un bébé buse qui sautille sur le bord de la route pour finalement disparaître dans les hautes herbes. Nous plongeons dans Rocamadour et traversons la cité au pas et remontons sur l’autre versant avec une vue que nous ne nous lasserons jamais d’admirer. Petite halte devant le château de la Panonnie, discussion amicale avec le proprétaire. Ensuite nous filons vers Gramat. Nous remontons l’Alzou et laissons sa source sur la gauche qui se dirige sur Saigne. En descendant sur Aynac il faut se retourner pour apercevoir le château de Saigne. En parlant de château Aynac en possède un magnifique. C’est d’ici que commence l’ascension du Mont Saint-Joseph, avant Viviane nous propose de nous rafraichir dans un café que nous acceptons sans discuter. Pour rejoindre le copain St.Joseph nous devons nous taper des passages à 12%, Viviane fatiguée des suites d’une opération de ses yeux n’a plus la force de grimper et finit à pied. La chapelle de cet endroit est à 582 m d’altitude mais malheureusement elle est entourée de sapins qui nous cachent la vue, dommage. A travers les arbres nous pouvons quand même admirer le massif des Monédières. Après un pique-nique et un repos bien mérité c’est la descente sur Padirac. Nous évitons le gouffre que nous connaissons trop bien et bifurquons sur Miers, ensuite Monvalent, Meyronne où nous passons dire bonjour à Martine l’épouse de Serge. Viviane décide d’abandonner et de rejoindre Pinsac en voiture avec Martine. Nous terminons par une dernière côte assez costaud et c’est la plongée de Gabalès sur Pinsac. Le cubi de pression de Michel ne se fit pas prier. Encore une journée comme je les aime, à la prochaine.

P Maroselli.

PINSAC -  LE MONT  SAINT-JOSEPH  (Lot)
PINSAC -  LE MONT  SAINT-JOSEPH  (Lot)
PINSAC -  LE MONT  SAINT-JOSEPH  (Lot)
PINSAC -  LE MONT  SAINT-JOSEPH  (Lot)
PINSAC -  LE MONT  SAINT-JOSEPH  (Lot)
Repost 0
29 juin 2016 3 29 /06 /juin /2016 08:42
À TRAVERS LA XAINTRIE EN CORREZE

Randonnée du dimanche 1er mai 2016 :

Treize participants au départ de Bretenoux se lancent vers une région Corrézienne du nom de la Xaintrie. Suzanne et Guy, Marie Agnès et Michel, Martine et Régis, Michel, Francis, Serge, Jean, Michel, Lucien, Roger et moi-même Pierre M. Après Biars-S/Cère nous montons sur Camps connu pour son rocher du peintre* surplombant les gorges de la Cère et déjà la verte Corrèze s’offre à nous, des forêts, des torrents et bien entendu de magnifiques troupeaux vaches défilent le long de la route accompagnés d’agréables odeurs de printemps. Un vent ne nous lâchera pas toute la journée mais ne nous gênera pas pour autant sauf qu’il est du nord donc frais. Le baromètre de l’ambiance est au beau fixe ce qui rend agréable la randonnée à 99,99% pour ne pas dire 100%. Au village de Goulles nous nous restaurons à l’abri du vent sous le préau de l’école. Apéro, vins et chocolats sont les bienvenus. En repartant Michel nous fait admirer les Monts du Cantal et principalement le Puy Mary encore enneigé. L’après midi sera une succession de dénivelés de différents pourcentages parfois coquins. Nous faisons un arrêt à Reygade où se trouve une réplique de la mise au tombeau de Carennac, l’échelle des personnages est 1/3 plus petite que la normale et le sculpteur est inconnu. Une particularité est le spectacle d’un son et lumières de cette magnifique sculpture et cela coûte 3 pièces de 2 euros. Et c’est parti ! Mise à part le côté religieux que chacun d’entre nous interprétera à sa manière dans le plus total respect des autres, le moment est agréable et reposant, je retiendrai pour ma part la beauté et la grâce des visages de ces personnages qui semblent tellement réels. Et puis c’est la descente dans la vallée de la Cère avant l’arrivée Bretenoux, dans la descente Francis perds son klaxon poire récupéré par Michel L. Et bien entendu une fois à l’arrivée direction le bistro pour une pression bien méritée.

* La légende raconte qu’un dragon dévastait la région et qu’un peintre lui dessina une femelle dont il tomba amoureux et devint docile.

PM.

À TRAVERS LA XAINTRIE EN CORREZE
À TRAVERS LA XAINTRIE EN CORREZE
À TRAVERS LA XAINTRIE EN CORREZE
À TRAVERS LA XAINTRIE EN CORREZE
À TRAVERS LA XAINTRIE EN CORREZE
À TRAVERS LA XAINTRIE EN CORREZE
À TRAVERS LA XAINTRIE EN CORREZE
À TRAVERS LA XAINTRIE EN CORREZE
À TRAVERS LA XAINTRIE EN CORREZE
À TRAVERS LA XAINTRIE EN CORREZE
À TRAVERS LA XAINTRIE EN CORREZE
À TRAVERS LA XAINTRIE EN CORREZE
À TRAVERS LA XAINTRIE EN CORREZE
À TRAVERS LA XAINTRIE EN CORREZE
À TRAVERS LA XAINTRIE EN CORREZE
À TRAVERS LA XAINTRIE EN CORREZE
À TRAVERS LA XAINTRIE EN CORREZE
À TRAVERS LA XAINTRIE EN CORREZE
À TRAVERS LA XAINTRIE EN CORREZE
Repost 0